Présentation

Avec un Autre Regard nous laissons et laisserons toujours les personnes prostituées conquérir leur propre dignité, leur citoyenneté, leur propre humanité si semblable et si différente de la nôtre

Maurice Pilloud, président de l’association Autres Regards en 1997

 Autres Regards est une association de loi 1901, dite de santé communautaire, fondée par et pour les personnes prostituées en 1995 à Marseille.

Notre action communautaire se caractérise par l’alliance de personnes issues du secteur sanitaire, social, juridique, universitaire… et de personnes prostituées pour un partage des expériences, des connaissances, des pratiques, des codes. Notre spécificité est d’associer et d’impliquer les personnes prostituées aux missions de l’association et à tous les échelons : équipe salariée, Bureau, Conseil d’Administration, adhérents, bénévoles …

Notre action générale est celle de travailler dans un objectif de prévention et de réduction des risques sexuels (VIH, IST, Hépatites) mais également de lutte contre toutes les formes d’exclusions et de discrimination à l’encontre des personnes prostituées. Nos missions sont tournées vers l’accès aux soins, aux droits fondamentaux et à la citoyenneté et la lutte contre la traite des êtres humains (défense et protection des victimes). Nous faisons ainsi partie du réseau AcSé (accueillir et protéger les victimes de la traite des êtres humains) et sommes un accueil sécurisant pour les personnes en danger.

                                          

Notre Regard

 

Nous portons un regard « autre » sur la prostitution : autre par rapport à celui que la société pose en général sur les personnes ayant cette activité. Mais nous portons un regard identique à chaque personne quels que soient son âge, son sexe, son identité culturelle, son origine ethnique, son orientation sexuelle. Nos principes sont de respecter la parole des personnes, de rester dans le non-jugement et la confidentialité et d’accompagner les personnes dans leurs choix. Pour nous, la prostitution n’est pas forcément une violence ni un esclavage et peut être volontairement pratiquée.

Nous considérons que ce sont surtout les conditions liées à l’exercice de la prostitution qui peuvent être violentes : agressions, stigmatisation, discrimination… Nous œuvrons donc à ce que les personnes puissent travailler dans les meilleures conditions possible (santé, prévention, droits, respect…).

Notre démarche est tournée vers l’accompagnement des personnes pour une meilleure autonomie et elle passe par la réduction des risques, le partage des codes (santé, violence…), par la médiation culturelle et le travail des pairs.


 

Comments are closed.

  • Brochure de l'association